Le Chemin De L'Aquariophilie
Bonjour et bienvenue sur le forum !! Smile
N'hésitez pas à poser les questions qui vous passe par la tête, nous somme là pour ça Very Happy !

N’oubliez pas de vous présenter Smile



 
AccueilConcours PhotoCalendrierGalerieFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'alimentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cac86
Mordu de l'imitation du milieu naturel
Mordu de l'imitation du milieu naturel
avatar

Messages : 250
Activité : 441
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 24
Localisation : Thuré, Vienne (86); France

MessageSujet: L'alimentation   Ven 31 Mai - 18:04

Il existe toute une gamme de nourriture variée pour nos poissons, qu'ils soient omnivores, carnivores, herbivores, sachant qu'un poisson mange environ 2% du poids de son corps par jour, il faut veiller à surtout ne pas trop nourrir, pour la santé et l'équilibre de l'aquarium, vaut mieux nourrir par petite quantité plusieurs fois que trop de temps en temps, aussi, un repas oublié ne veut pas dire, le double le lendemain.

Toute la nourriture que vous pouvez distribuer doit être immédiatement consommée, rien ne doit rester et stagner au fond sur le gravier, il en va de l’équilibre de votre aquarium car toute nourriture non consommée se transformera en composé azoté (ammonium, nitrites, nitrates).


La nourriture inerte



Nourriture artificielle :

On la trouve sous toutes les formes adaptées à la morphologie des poissons, de nos jours, les chercheurs aquariophiles font des nourritures très complètes et très équilibrées. En paillettes ou flocons pour les poissons de surface, en comprimés pour les poissons de fond, en granulés pour les plus gros poissons, en poudre aussi pour les alevins, généralement très riche en lipides et en protéines, (environ 50%) elle procure une excellente croissance des alevins et un bon développement pour les adultes, elle est très équilibrée et très pratique.

Nourriture lyophilisée :

L'avantage de ce genre de nourriture est dans sa très longue conservation, mais moins nourrissante que les autres. Elle permet aussi de varier les repas, on trouve facilement des artémias, des vers, des crevettes, du krill, du plancton etc... certains poissons apprécient beaucoup cette nourriture.

Nourriture congelée :

C'est la plus riche des nourritures en matière de qualité et de vitamines après la nourriture vivante. Elle se trouve sous forme de petits cubes dans une plaquette et sa conservation est assez longue (au congélateur bien sur), on trouve presque tout ce dont les poissons on besoin; épinards, artémias, vers blancs, tubifex, moules hachées etc... aussi en plaquette spécifique pour les poissons d'eau douce ou d'eau de mer, ou discus, ou même herbivores. Bien que ce soit pour vos poissons, ne recongelez pas une plaquette déjà décongelée, respectez la chaîne du froid.
Ne mettez pas de cube congelé directement dans le bac, il existe des petits tamis spécialement conçus pour laisser fondre ce cube sous un léger filet d’eau avant la distribution.
Ne donnez pas juste un type de nourriture congelé pour unique alimentation (par exemple, les artémias congelés sont trop riches en protéines pour être l’unique source d’alimentation), vous devez toujours varier les aliments ainsi que leur forme (congelé, paillettes, granules…).

Nourriture domestique :

Vous pouvez aussi distribuer de la nourriture domestique, viande, cœur de bœuf (pour les plus gros poissons), poulet, jambon etc... préférez plutôt la viande blanche à la viande rouge (trop grasse) et aussi des moules, des crevettes, du poisson, des coquillages ... pour les poissons d'eau de mer, pour les herbivores, des épinards ou de la salade préalablement bouillis quelques minutes. Mais ce n’est pas là la meilleur solution, la nourriture industrielle sera toujours de meilleure qualité et plus adaptée au besoin de vos poissons.


La nourriture vivante


C'est de loin la meilleure et la plus équilibrée des nourritures mais malheureusement, pas la plus disponible, vous pouvez élever vous-même vos souches de nourritures vivantes. La diversité ne manque pas non plus.

Les artémias :


C'est la nourriture n°1 en aquariophilie, la plus appréciée des poissons, aussi bien les nauplies (artémias fraîchement éclosent) pour les alevins car leur taille est de 0,2mm et 1 cm pour les adultes. L'élevage des nauplies d'artémias est relativement facile pour tous les aquariophiles. Vous pouvez trouver les cistes (oeufs séchés d'artémias) dans tous les magasins aquariophiles. Pour les faire éclore, préparez de l'eau à 25°c et mettez 33g de sel pour un litre d'eau, (une bouteille en plastique de 2 litres est l'idéal) ensuite mettez dans ce récipient une pincée de ciste, attention 1g de nauplies représente environ 250 000 oeufs, laissez-les se réhydrater pendant 1/2h et branchez un bulleur au fond du récipient, avec un débit très léger, à 25°c les premières nauplies vont éclore en 24h sans nourriture, leur durée de vie est de quelques jours. Pour la récolte, arrêtez le bulleur, et mettez une lampe électrique à hauteur du milieu de la bouteille, la lumière va attirer les nauplies vivantes. Les oeufs vides flottent et les oeufs non éclos restent au fond, ensuite, siphonnez les nauplies avec un tuyau d'air (diamètre 5 mm).
Il existe dans le commerce de la nourriture à artémias pour ceux qui veulent les emmener à la taille adulte, mais cela demande beaucoup de temps et de savoir faire, car ce n'est pas chose simple. On trouve aussi des artémias adultes vivantes en magasin aquariophile vendues dans des sachets hermétiques, on peut les garder au réfrigérateur quelques jours à condition de changer leur eau tous les jours.

Les vers de vase :

Ce sont en fait des larves de moustiques aquatiques "chironomus plumosus" qui vivent en milieu assez pollué, vers rouges et très riches en protéine, ils sont très bons pour la santé des poissons, ils se conservent dans un papier journal humide placé au frigo. Assez dur à digérer chez les poissons marins, donc à éviter pour ce biotope.

Les tubifex :

Ce sont aussi des vers longs rougeâtres très fins à haute valeur nutritive, récoltés dans la vase et dans les milieux aussi pollués, ils représentent cependant le risque d'introduction de bactéries dans le bac, donc, par mesure de précaution, évitez de les récolter vous même. Vous pouvez les conserver quelques jours dans un récipient hermétique avec de l'eau au réfrigérateur.

Les enchytrés :

Ces petits vers blancs sont assez faciles à élever, ils n'ont pas une valeur énergétique très importante mais cela permet de faire varier un peu le menu sans trop de difficulté. Dans une boite en bois, remplissez de terre mélangée à du compost, et insérez-y une souche de vers blancs sur la terre, posez une tranche de pain bien humide et fermez avec une plaque de verre. Ensuite, en quelques jours, les vers se multiplieront et vous n'aurez plus qu'à vous servir. Maintenez le sol toujours bien humide, et placez la boite au frais (15°C).

Les grammares :


Pour les plus gros poissons ou poissons marins, il y a aussi les gammares, petites crevettes de 2cm que l'on trouve dans les rivières, on les reconnaît facilement grâce à leur façon de nager sur le coté. Vous pouvez aussi les conserver quelque temps dans un petit aquarium bien oxygéné.

Les daphnies :

Les daphnies, ou puces d'eau sont de petits crustacés d'eau douce, faciles à garder en vie quelque temps dans un peu d'eau. Même en aquarium, elles vivront quelques jours et vos poissons auront grand plaisir à les chasser.
Pour les élever, il suffit de les placer dans un petit aquarium bien éclairé (voir même placé au soleil), les daphnies se nourrissent de micros algues ou aussi, vous pouvez leur donner de la levure de boulanger. Changez l'eau régulièrement mais comme les poissons, elles sont très sensibles aux chocs osmotiques et thermiques. Les daphnies sont "parthénogenèse" c'est à dire que leur reproduction peut être asexuée, elles n'ont pas besoin de mâle, chaque individu donne naissance à dix clones toutes les 72h. Si le milieu ne leur est pas très favorable, les males feront leur apparition et la reproduction sera sexuée, ce qui fait que la reproduction sera beaucoup plus lente, voir très lente.

Les alevins :

Les alevins de guppy et platy sont assez faciles à obtenir vu la facilité de ponte de cette espèce, c'est une très bonne source de nourriture et le poisson retrouve sont milieu grâce à la chasse qu'il doit effectuer pour son repas.
Même si cette façon vous paraît barbare, c'est pour les poissons une nourriture très naturelle et la meilleur qui soit pour son équilibre. De plus, si vous avez ces poissons là (guppy et platy), même sans le savoir, il y a de fortes chances que vos habitants se soient déjà nourris de leur progénitures.

Le plancton :

Le plancton est surtout destiné aux alevins, d'une taille d’environ 0,1 à 0,8 mm, ce n'est pas une espèce, mais plusieurs espèces d'organismes minuscules. Des espèces encore plus petites, le micro-plancton est bien souvent une des seules nourritures possibles pour les alevins de poissons marin.

Les infusoires :

Uniquement pour les alevins de petite taille, ils constituent souvent leur première nourriture, c'est un "protozoaire" unicellulaire facile à reproduire en aquarium sur du "riccia", les infusoires s'en nourrissent.
On peut aussi facilement l'élever dans un récipient dans lequel on met de l'eau de l'aquarium et du "riz paddy" ou une feuille de salade et un bon éclairage, au bout de quelques jours, les infusoires apparaissent.

Les rotifères :

Il s'agit là aussi d'une sorte de plancton, grand de 0,2mm ils sont classés entre les vers et les crustacés, très bonne nourriture pour les alevins, mais rarement commercialisés et plutôt difficiles élever, ils se nourrissent d'algues en suspension.
Pour les élever, il faut placer de l'eau de votre bac dans un petit aquarium muni d'un éclairage intense, (voir même au soleil) et laisser les algues unicellulaires se développer, quand l'eau commence à prendre une teinte verdâtre, ajoutez-y une souche de rotifères et laissez les se reproduire.

Composition :


La composition des aliments comprend sept éléments nutritifs indispensables aux poissons. Les deux les plus importants sont les lipides et les glucides, ils sont primordiaux mais à la fois dangereux en excès.
Les protéines servent à construire la masse musculaire des poissons, ce sont des acides aminés très riches, elles sont aussi bien animales que végétales.
Les fibres sont des substances un peu à part, car elles ne jouent pas un rôle physique mais elles sont aussi importantes que les autres, leur rôle est de faciliter la digestion et d'empêcher les troubles intestinaux.
Les minéraux sont très importants et encore plus pour les jeunes poissons car ils sont utilisés pour la fabrication du squelette.
Les oligo-éléments sont des constituants des enzymes, donc aussi indispensables.

Vitamines :

Toutes les vitamines ci-dessous doivent être fournies aux poissons, la carence d'une seule de ces vitamines se répercute immédiatement sur la santé du poisson.

Vitamine A: Elle est utile pour la vision, la croissance et la fécondité, sa carence entraîne des saignements cutanés.
Vitamine B1: Elle transforme l'énergie des glucides pour la fabrication des nerfs et du cerveau. Sa carence entraîne des troubles du comportement.
Vitamine B2: Elle transforme l'énergie des protéines pour la fabrication des muscles. Sa carence entraîne des troubles du comportement ainsi que des saignements cutanés.
Vitamine B5: Utilise les oligo-éléments pour la fabrication des enzymes. Sa carence entraîne des défaillances des branchies.
Vitamine B6: Entre dans la composition du cerveau. Sa carence entraîne des troubles du comportement.
Vitamine B12: Utile à l'hémoglobine et aux organes digestifs. Sa carence entraîne des troubles de la croissance.
Vitamine C: Entre dans la fabrication du squelette ainsi que dans les défenses immunitaires des poissons. Sa carence entraîne des défaillances des branchies ainsi qu'une sensibilité accrue aux maladies.
Vitamine D3: Entre dans la fabrication du squelette en assimilant le calcium et le phosphore. sa carence entraîne une malformation physique.
Vitamine E: Utile pour la fécondité. Sa carence entraîne donc une stérilité.
Vitamine K: Utile pour la coagulation du sang en cas de blessures. Une carence en vitamine K empêche la cicatrisation des plaies.
Biotine: Utile pour la croissance. Sa carence entraîne des troubles du comportement ainsi qu'une mauvaise croissance.
Choline: Indispensable à la digestion, notamment des graisses. Une carence en choline provoque des troubles du foie.

_____________________________________________
...Romain...

L'Homme ne vient pas de la Terre, mais de l'Océan. Ses larmes salées en sont la trace
Revenir en haut Aller en bas
valentincog
Mordu de l'imitation du milieu naturel
Mordu de l'imitation du milieu naturel
avatar

Messages : 225
Activité : 319
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 22
Localisation : Saint-gervais les trois clochers, Vienne (86), France

MessageSujet: Re: L'alimentation   Sam 1 Juin - 10:18

Cette article est très intéressant, et mérite d'être féliciter. Par contre, je comprends pas pourquoi tu dis que la nourriture domestiques est moins bonne étant donnée que de nombreuses personnes diraient l'inverse, et il faut juste essayer de rendre les repas équilibrés en changeant relativement fréquemment la nourriture donnée.
Revenir en haut Aller en bas
cac86
Mordu de l'imitation du milieu naturel
Mordu de l'imitation du milieu naturel
avatar

Messages : 250
Activité : 441
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 24
Localisation : Thuré, Vienne (86); France

MessageSujet: Re: L'alimentation   Sam 1 Juin - 11:12

Oui, j'ai oublié de dire de varier la nourriture ^^

_____________________________________________
...Romain...

L'Homme ne vient pas de la Terre, mais de l'Océan. Ses larmes salées en sont la trace
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'alimentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'alimentation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut t'il varier l'alimentation des chats?
» Alimentation poulain 1 à 3 ans
» alimentation moteur 220/380
» Base de données sur l'alimentation diététique vétérinaire pour chiens insuffisants rénaux
» l'alimentation des chevres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chemin De L'Aquariophilie :: L'aquariophilie d'eau douce et Saumâtre :: Alimentation-
Sauter vers: